🧣 Une bonne raclette…

Chaque annĂ©e, c’est la mĂȘme chose. On se fait un peu surprendre par le froid!

MĂȘme, si nous en avons rĂȘvĂ© une bonne partie de l’Ă©tĂ©, agacĂ©s par la canicule. On n’est pas encore habituĂ©.

Alors, dans ce cas-lĂ , quoi de plus rĂ©confortant, avant de se glisser sous sa couette douillette, qu’un bon petit plat chaud…

On vous a parlĂ© rĂ©cemment de la boĂźte chaude. Une bonne raclette, c’est pas mal non plus!

Cela fait penser aux montagnes, et en France, elles sont nombreuses. Aux grandes tables conviviales, aux ambiances chaleureuses (aussi!)…apprĂ©ciĂ©es lorsqu’il fait bien froid dehors!

Raclette au feu de bois
Raclette au feu de bois

On a cherchĂ© un peu, ici et lĂ , pour vous dire d’oĂč venait l’origine de ce fromage et, sa maniĂšre de le consommer.

« Elle serait née au moyen ùge dans les montagnes suisses du Valais.

A l’origine, pendant l’hiver, on se mettait autour de la cheminĂ©e. On coupait en deux une meule de fromage. On prĂ©sentait la tranche au foyer de la cheminĂ©e Ă  bois et, tout naturellement le fromage se mettait Ă  fondre. Avec une spatule en bois, on raclait alors, la surface rĂ©guliĂšrement pour chaque convive.

Pommes de terre (sous la braise ou en robe des champs), charcuterie et condiments au vinaigre font de l’ensemble un plat convivial et nourrissant.

Avec la fĂ©e Ă©lectricitĂ©, la rampe Ă©lectrique (inventĂ©e en 1921) a remplacĂ© le foyer ouvert. Elle permet encore de perpĂ©tuer l’ancien geste.

Mais comme une demi-meule peut sembler trop importante pour quelques convives, on est vite venu à des fours à raclette à plat qui utilisent la forme pratique des petites tranches prédécoupées. On ne racle plus mais on fait toujours une bonne raclette !

Il faudra attendre le dĂ©but du 20Ăšme siĂšcle pour que le « fromage rĂŽti » commence Ă  se faire une renommĂ©e. C’est en 1874 que le nom de « raclette » apparaĂźt. Les Suisses font la diffĂ©rence entre le plat (« le raclette » comme ils disent) et le fromage (qu’ils appellent souvent le Bagne ou le Conches). La France est aujourd’hui le premier fabricant de raclette avec plus de 50 000 tonnes par an. »

Source  Mont Blanc Passy

Une bonne raclette ne vaut que si vous choisissez un bon fromage. Il en est d’ailleurs de mĂȘme pour tout autre plat, l’ingrĂ©dient est au centre de tout!

Ce n’est pas parce qu’il va ĂȘtre chauffĂ© qu’il ne faut pas se soucier de sa qualitĂ©. Bien au contraire, un fromage fondu ne doit pas devenir une matiĂšre huileuse, sous peine de gĂącher votre plat complet.
Il faut choisir un fromage de qualité, avec un goût fruité, généreux en bouche et qui se tienne une fois fondu !

« La couleur du fromage est trĂšs importante. C’est la « morge » (champignon qui recouvre la surface) qui donnera son goĂ»t au fromage. Ainsi, plus la morge sera prĂ©sente (couleur brun-dorĂ©), plus le fromage aura de goĂ»t. Un fromage d’aspect blanchĂątre ne donnera jamais une excellente raclette. Attention toutefois : aujourd’hui certains fromages sont dĂ©morgĂ©s (croĂ»te raclĂ©e) avant d’ĂȘtre mis en vente et vous ne pourrez donc plus effectuer votre choix en fonction de la couleur.

Le toucher est le geste le plus important pour le choix de son fromage Ă  raclette. Lorsque vous appuyez sur le fromage avec le pouce, une petite alvĂ©ole doit se former et disparaĂźtre aussitĂŽt. Avec un fromage dur, vous serez certain d’avoir une raclette « gommeuse ». Avec un fromage trop mou, votre raclette sera quelque peu liquide, manquant de consistance. »

Source Claude Luisier Affinage

Vous pouvez aussi remplacer le fromage Ă  raclette par du Morbier ou encore une bonne Tomme de chĂšvre.

Alors, on se fait une soirée raclette?

Avec gourmandise, C&V.

8 commentaires

  1. Frédérique dit :

    j’adore la raclette et la photo me donne trop envie

    1. Souvenir de week-end en montagne au printemps…

  2. A rebloguĂ© ceci sur Les Gourmands disent…et a ajouté:

    Cet article est au coeur de l’actualitĂ© 😉 …L’hiver serait-il enfin lĂ ? Au coin du feu, en dĂ©gustant une bonne raclette,
    Avec gourmandise, C&V.

  3. Carole dit :

    Merci pour cet article si complet ! Tant que je n’allume pas la cheminĂ©e ou le chauffage, je ne fais pas de raclette. Et puis je prĂ©fĂšre la manger le midi, c’est plus facile Ă  digĂ©rer ! Bonne soirĂ©e, Carole

    1. Nous sommes plus au Noooorrrd que toi😉.
      Le soir, on refait aussi le monde….Le feu qui crĂ©pite dans la cheminĂ©e offre de plus belles lueurs….Bonne soirĂ©e Carole.

    2. Carole dit :

      Pour moi, le Nord c’est Montpellier ! 😀

Les commentaires sont fermés.