đŸœ La ferme de Lormay – chez Albert (Le grand Bornand) « MMMMM ».

Longtemps, nous nous sommes posés la question.

Devions-nous vous dĂ©voiler cette adresse? Et, puis nous nous sommes dits qu’Albert ferait le tri…

Albert est un personnage. Nous l’avons rencontrĂ©, il y a maintenant quelques annĂ©es! InitiĂ©s par d’autres gourmets qui avaient consenti, eux aussi, Ă  vendre Ă  la mĂšche.

Aller chez Albert (Albert Bonamy), cela se mĂ©rite…

Pour dĂ©crocher la prĂ©cieuse table, il faut dĂ©jĂ  qu’il soit ouvert…quelques semaines sur l’hiver comme sur l’Ă©tĂ©, la fenĂȘtre de tir est plutĂŽt serrĂ©e.

Nous sommes au Grand Bornand, dans le Massif des Aravis, au bout de la vallée du Manchet, à la ferme de Lormay.

Nous ne savons pas grand chose d’Albert. Il aurait roul2 sa bosse du cĂŽtĂ© de l’abbaye de Talloires avant de choisir ce petit coin de bout du monde.

La carte n’est pas trĂšs fournie. Ne vous attendez pas Ă  trouver ici raclette ou encore fondue. Ici, on fait marcher la cheminĂ©e et, les produits rĂ©gionaux sont mis en avant.

AprĂšs un petit verre d’accueil et quelques rondelles du saucisson du coin. On vous propose de commencer par l’omelette du CurĂ©. Pour les non initiĂ©s, il s’agit d’une omelette aux Ă©crevisses.

Difficile de rĂ©sister Ă  la cĂŽte de bƓuf cuite Ă  la cheminĂ©e servie avec ses gratins de cardons et savoyard, ou encore sa polenta. Peut-ĂȘtre aurez-vous la chance de goĂ»ter au gibier cuit Ă  la cheminĂ©e, pendant la pĂ©riode de chasse. Chez Albert, on cuisine beaucoup au coin du feu. D’ailleurs, si vous levez la tĂȘte vous remarquerez quelques piĂšces de charcuterie accrochĂ©s s’imprĂ©gnant de fumĂ©e.

Vous avez encore faim?

De toute maniĂšre, vous ne pourrez pas rĂ©sister au choix de tartes: aux noisettes caramĂ©lisĂ©es, au citron, aux pommes,…

Un conseil, laissez vous tenter par un morceau de chaque, sans oublier une boule de glace Ă  la vanille (elle aussi Ă  tomber!).

Alors que dĂ©jĂ  le repas touche Ă  sa fin, Albert arrive avec son panier et son assortiment d’eaux de vies: gentiane, verveinĂ© vipĂ©rine,… Bien sĂ»r, on est un peu dans le clichĂ© mais on rit beaucoup!

Encore un bon moment passĂ©…5 Miam haut la main!.

Bien sûr que nous reviendrons cet été.

 

 

Avec gourmandise, C&V.