[Pas light!] Clin d’œil à nos amis suisses!

Nous tenions à faire un petit clin d’oeil à un lecteur fidèle « franco-suisse »!

C’est un dessert tout simple que l’on consomme de l’autre côté de la frontière chez nos amis suisses.

Meringue et double crème de la Gruyère. 

On peut aussi l’accompagner de quelques fruits comme les fraises de printemps.

Oubliez votre régime le temps d’un plaisir gourmand 😉 !

 

Lorsqu’on laisse reposer le lait entier après la traite, la crème finit par affleurer à la surface car elle est le composé le moins dense du lait. A l’époque où l’on prélevait mécaniquement la crème (ce qui est encore le cas dans les alpages), les couches supérieures, les plus grasses, constituaient la partie noble de la crème. Aujourd’hui, pour se voir attitrer le qualificatif de « double », une crème doit contenir au moins 45% de matières grasses; c’est du moins la définition qui prévaut en Suisse dans l’Ordonnance sur les denrées alimentaires animales (RS 817.022.108). La crème double produite en Gruyère en contient généralement environ 50%, ce qui lui confère son épaisseur et son onctuosité légendaires.

 

Meringue et double crème de la Gruyère. © P O G.
Meringue et double crème de la Gruyère. © P O G.

 

Avec gourmandise, C&V.

Publicités

7 commentaires

  1. Carole dit :

    Cela doit être terrible, je goûterais bien !
    Bonne soirée les Gourmands.

    Aimé par 1 personne

  2. En effet bien calorique lorsque je lis me pourcentage de matière grasse 😉.
    Bonne journée !

    Aimé par 1 personne

  3. Carole dit :

    Je m’en doute !

    Aimé par 1 personne

  4. Cela me tente beaucoup. Bonne journée

    Aimé par 1 personne

  5. Très belle journée 😊!

    J'aime

Les commentaires sont fermés.