Encore une fois l’horreur…nous n’avons pas de mots!

Paris, 7,8,9 janvier 2015…

Paris, 13 novembre 2015…

Bruxelles, 22 mars 2016…

Magnanville, 13 juin 2016…

Nice, 14 juillet 2016.

 

Pour ne citer que ces dates!
On avait changé nos profils.

On s’était horrifié.

On s’était dit que ce ne serait plus jamais pareil.

On se rendait compte que beaucoup de choses futiles nous entouraient.

Qu’on n’avait plus le droit d’être heureux, de se faire plaisir.

 

Et, puis…

On s’est ému de toutes ces solidarités.

Que, certes la situation était grave mais que vivre il fallait continuer!

Qu’il ne fallait pas se coucher face à l’ennemi si difficile à cerner.

 

Aujourd’hui, 15 juillet 2016, nous sommes tristes.

Encore une fois, nous sommes confrontés à l’horreur.

Nous n’avons pas les mots!

Nice, 14 juillet 2016.
Nice, 14 juillet 2016.

Nos pensées vont avant tout aux familles qui ont été touchées. Nous avons été épargnés (enfin, c’est ce je crois?).

Encore une fois, nous ne pouvons pas comprendre, ni accepter cet acte de lâcheté.

Que fait la police direz vous? Que fait notre armé? Que font nos politiques? Que fait l’Europe? Que font nos alliés?

Quel monde voulons-nous laisser à nos enfants?

Soyons tous concernés.

 

 

11 commentaires

  1. routid dit :

    « … »

  2. Terrible tragédie… Et le plus triste, c’est qu’on commence presque à dire « une parmi tant d’autres »… On espère à chaque fois que ce sera la dernière… Une très grosse pensée pour Nice

  3. Merci pour ce message… Je suis abasourdie de cette horreur… J’étais sur Nice, ma famille aussi et je pense à tous ceux qui n’y sont plus et ces enfants qui ont croisé cette folie… Et je pleure.😿… Je suis Nice….

    1. Ce matin, nous sommes tous (je l’espère!) un peu Nice. On pense à tous ceux qui ont été touchés de près (bien sûr) mais plus indirectement…Bises Cat.

  4. Carole dit :

    Il va falloir qu’on nous explique , mais vraiment qu’on nous explique pourquoi cela continue.
    C’est terrible !

    1. Et, si la réponse était en nous…tous!…

    2. Carole dit :

      Oui !

  5. MyoPaname dit :

    Je rêve d’un jour où l’horreur ne sera plus…

    1. Si ce rêve-là pouvait devenir réalité…

    2. MyoPaname dit :

      Nous sommes tellement nombreux a le rêver… alors…

Les commentaires sont fermés.