[Těte en l’air!] Velouté de cocos et girolles.

Prenez une erreur d’inattention…et, une petite d’idée, vous avez une nouvelle recette!

Ce que l’on aime en cuisine. Enfin, du moins, ce qui nous caractérise bien malgré nous, est que l’on ne peut rester rivés aux livres de cuisine.

Même avec un livre sous les yeux, on saute des lignes, on oublie ou encore adapte…on aime cuisiner sur le fil!

Ici, nous avons été servi… »Tête en l’air? », si peu 😉 !

Mandaté pour surveiller la cuisson de nos premiers haricots cocos.

Fastoche! 10 à 15 minutes dans de l’eau bouillante…

Ô combien délicieux et attendus haricots que l’on avait pris soin d’écosser!

Oubli ou acte manqué?

Quoiqu’il en soit trop cuits les cocos…après une heure passée à se gorger d’eau!

Que faire?

Passé le temps de la désillusion, nous vient l’idée d’en faire un velouté. Ok, ce n’est pas l’idée du siècle mais si vous avez mieux à proposer…

Quoiqu’il en soit nous sommes régalés.

Voici la recette qu’il conviendrait de faire…

Ingrédients:

  • Une grosse poche d’haricots coco achetés sur le marché. Une fois écossés, il n’y a en a jamais assez!
  • Crème liquide entière
  • 1 oignon
  • 1 brin de romarin
  • Sel
  • Poivre du moulin
  • Piment d’Espelette.
  • Quelques girolles au vinaigre. Nous en avions ramené lors d’une escapade à Saint-Bonnet-le-Froid de chez Monsieur Marcon, le pape du champignon!
  • Un peu de thym serpolet

La recette:

  1. Écosser et faire cuire les haricots cocos dans un gros volume d’eau bouillante avec le romarin. Avec des cocos frais, la cuisson est assez rapide 15 à 20 minutes.
  2. Égoutter les cocos. 
  3. Dans une casserole, faire revenir l’oignon émincé dans un filet d’huile d’olive sans le laisser colorer.
  4. Ajouter la crème liquide. Laisser mijoter quelques minutes à feu moyen.
  5. Ajouter les cocos et mixer.
  6. Rectifier éventuellement la texture en ajoutant un peu de crème liquide. Ce n’est pas une purée mais un velouté.
  7.  Laisser mijoter encore quelques minutes à feu doux. 
  8. Assaisonner: sel, poivre, piment d’Espelette, sans oublier de goûter.
  9. Au moment du dressage, ajouter quelques girolles au vinaigre et quelques feuilles de thym serpolet.
  10. Déguster.
Velouté de cocos et girolles
Velouté de cocos et girolles

Avec gourmandise, C&V.

7 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Carole dit :

    Il me plait beaucoup ce velouté !
    Comme quoi, une simple erreur de cuisson en fait une recette juste parfaite.
    Bon appétit les Gourmands 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Carole. C’est sa fraîcheur…

      Aimé par 1 personne

  2. juneandcie dit :

    Joli rattrapage ! Saluons l’exploit !

    Aimé par 1 personne

    1. Tu peux…j’en suis fier! Après la déception…je ne dis pas que le plat aura une destinée similaire à la tarte tatin…En plus pour un velouté, cela peut craindre 😆! Bon appétit!

      Aimé par 1 personne

  3. Anna Moog dit :

    J’ai acheté des cocos de Paimpol au marché cette semaine, mais je les ai déjà mangés ! Comment c’est vraiment délicieux, je vais en racheter et tester cette belle recette.

    Aimé par 1 personne

    1. C »est vrai c’est un régal! Je ne me souviens plus si on a rajouté du piment d’Espelette mais tu peux ajouter une pointe, tu verras ce sera délicieux! Vive les cocos 😉 !!

      J'aime

Cela vous a plu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s