[Après la cueillette!] Girolles au vinaigre et estragon.

Tout d’abord.

À l’affût du moindre champignon.

Pourvu qu’il soit comestible!

Si, par bonheur notre panier se garnit, on est loin d’en avoir terminé…le champignon n’attend pas sous peine de devenir rapidement un festin pour les vers!

Après la cueillette…

Il ne faut pas tarder à le nettoyer. On utilise un pinceau pour éliminer les résidus de terre et les corps étrangers.

Quelle que soit la manière choisie pour le consommer, le champignon se suffit souvent à lui même.

Un peu de matière grasse pour exhaler ses saveurs. Quelques grains de sel et un soupçon de poivre ou de piment. Quelques herbes (ciboulette, thym, romarin,…).

Frais. Il est excellent comme la girolle avec un peu d’huile d’olive et de vinaigre comme dans cette recette.

Cuit. Il faut préférer une cuisson lente pour éviter que le champignon ne devienne caoutchouteux. On n’oubliera d’ajouter un bon filet d’huile pour capter les saveurs.

Séché. Entier ou débité en tranches plus ou moins épaisses puis abandonné à l’air libre, une fois séché, il pourra être conservé en boîte hermétique et, réhydraté selon vos besoins. Trompettes, mousserons ou encore cèpes se prêtent bien à cet usage.

En poudre. On pourra l’utiliser pour parfumer délicatement un risotto, une soupe ou encore un soufflé. La poudre perd plus facilement ses saveurs. On vous conseille de ne pas en réaliser des tonnes!

Au vinaigre. Préparé ainsi le champignon pourra se conserver de longs mois et venir agrémenter vos plats en donnant une petite touche d’acidité. Le vinaigre évite l’apparition de germes mais dénature quand même le goût du champignon.

Notre panier s’est rempli de quelques girolles…

Comme nous disposions déjà d’un bon stock de champignons séchés, et nous avons choisi l’option vinaigre.

 

Ingrédients:

  • Girolles (élément nécessaire ;-)…quantité selon la cueillette!)
  • Vinaigre
  • Eau
  • Sel
  • Graines de moutarde
  • Estragon

La recette:

Simplissime…

  1. Après nettoyage des champignons.
  2. Choisir un récipient (pot à confiture, adapté à la quantité de champignons).
  3. Le remplir avec les champignons, sans trop tasser.
  4. Ajouter 1 cuillère à café de graines de moutarde, quelques feuilles d’estragon ciselées, une grosse pincée de sel.
  5. Ajouter la quantité nécessaire d’un mélange (2/3 de vinaigre blanc et 1/3 d’eau) que vous aurez fait bouillir.
  6. Refermer votre récipient aussitôt et laisser reposer au moins 3 semaines avant consommation dans un endroit sec et frais, stockés à l’envers. Une fois ouvert, conserver au réfrigérateur.

 

Girolles au vinaigre.
Girolles au vinaigre.

Avec gourmandise, C&V.

5 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Carole dit :

    Merci pour la recette, j’espère l’essayer très vite.
    Si tout se passe bien, je vais à la cueillette aux champignons le week-end prochain.
    Bonne soirée 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Bonne soirée Carole et que LA cueillette soit miraculeuse!

      Aimé par 1 personne

  2. C’est des cèpes au vinaigre que nous faisons quand nous allons chez les grands-parents de mon mari. Une bonne idée de faire la même chose avec des girolles, mais généralement la cueillette n’est pas aussi fructueuse qu’avec les cèpes ! Bonne semaine à vous

    Aimé par 1 personne

    1. Merci! C’est vrai que l’on a davantage « le réflexe de faire sécher les cèpes. Il faut que l’on teste version vinaigre. Bonne semaine…Vivement vendredi soir 😉 !

      Aimé par 1 personne

      1. Ouh la la on est loin d’y être ! Bonne semaine à vous deux aussi

        Aimé par 1 personne

Cela vous a plu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s