[Sortez les trompettes!] Le boeuf et les champignons des bois.

[the_ad id='64272']

On profite de quelques trompettes fraîches pour un petit plat.

Quelques échalotes finement émincées que l’on fait revenir tout doucement dans un peu d’huile de pépin de raisin. On ajoute nos trompettes de la mort, on laisse cuire à feu doux.

Nous privilégions au maximum les circuits courts. Même si nous savons qu’un moment donné il faut bien avoir confiance, nous nous attachons de plus en plus à l’origine des produits que nous consommons.

Nous avons la chance d’avoir autour de nous une offre conséquente et, de nombreux magasins de producteurs. Dans l’un d’eux, nous trouvons souvent notre bonheur en ce qui concerne la viande de boeuf.

Nous plaçons ainsi un beau rosbif à four bien chaud (220 °C) pendant à peine 15 minutes.

Sitôt cuit, sitôt débité en tranches. 1 ou 2 pincées de fleur de sel, quelques tours de moulin à poivre Panniyoor, un poivre d’Inde aux saveurs boisées. On ne saurait vous rappeler qu’il est conseillé de le moudre toujours au dernier moment…juste avant de la consommer!

Trompettes de la mort.
Trompettes de la mort.
Suivez la ligne...
Suivez la ligne…
Quelques échalotes, quelques champignons,...
Quelques échalotes, quelques champignons,…

Avec gourmandise, C&V.

5 commentaires

  1. Pour moi aussi une viande se mange bleu nous sommes d’accord là dessus 😉
    Bonne journée à toi aussi aussi 😉

  2. La photo n’est pas très à l’aise avantage de la cuisson. Enfin, comme nous l’aimons…plutôt bleu! Merci pour ton commentaire. Les champignons, c’est top! Bonne journée…semaine etc 😆

  3. Très belle cuisson de boeuf on dirait !
    Ta recette a l’air délicieuse, je rêve d’une belle pôelée de champignons à cette heure 🙂

  4. Le rendu photographique n’est pas à la hauteur…Rosbif = au mieux bleu, au pire saignant! Bon après midi…

  5. Carole dit :

    La cuisson du bœuf est parfaite, je salive…
    Bon appétit !

Les commentaires sont fermés.