[Épisode II] Risotto aux morilles fraîches.

Dilemme du blogueur culinaire…

Choisir entre manger froid et une belle photo. Priorité aux papilles! N’empêche le plaisir des yeux…une belle photo, c’est mieux!

Il y a aussi des plats qui sont plus photogéniques que d’autres. Le risotto ne fait pas parti des plus glamours. Nous avons du mal souvent à traduire par l’image toute la gourmandise de ce plat.

Nos suggestions en risotto sont nombreuses. Je crois qu’enfant ce plat faisait partie de mes préférés [sinon THE plat!] et, en grandissant nous l’avons adapté. Il prend facilement les couleurs des saisons, des ingrédients que nous avons sur la main.

Un seul point en commun: la gourmandise.

Se donner le temps! Un grain de riz cuit comme il faut…pas forcément « al dente », ni « surcuit ». Il faut laisser au riz le temps de libérer son amidon. C’est cette cuisson lente qui donnera au risotto tout son crémeux.

Pour cette nouvelle suggestion, nous avons profité de quelques morilles fraîches. Depuis quelques jours, les recettes s’enchaînent. Il faut dire que la morille fraîche n’attend pas!

P1010422

La morille fraîche ne peut être consommée crue; elle est toxique.

Aussi, pour éviter les mauvaises surprises, il faudra la cuire entre 10 et 15 minutes de manière à éliminer ses toxines.

P1010415

Pour la réalisation du risotto, après un lavage minutieux de nos champignons, nous avons décidé de cuire nos morilles en début de cuisson avec nos échalotes pendant une dizaine de minutes. Nous les avons ensuite ôtées du plat avant poursuivre la réalisation de notre risotto. Nous les avons ajoutées en fin de cuisson, de manière à les remettre à température et à les napper de sauce.

P1010412

Nous avons ajouté le jus d’un poulet rôti lors de notre cuisson pour apporter un peu plus de gourmandise.

 

 

Ingrédients:

Pour 2 personnes…

  • 4 morilles fraîches.
  • Riz de Camargue semi-complet (ou Riz arborio) (20 cl environ)
  • 500 ml de bouillon de légumes.
  • 1 échalote
  • Vin blanc sec (25 cl environ)
  • Huile d’olive
  • 1 morceau de parmesan
  • Le jus de cuisson d’un poulet rôti.

La recette:

Les morilles…

  1. Couper l’extrémité des pieds. Laver les morilles. Plonger les champignons dans une eau vinaigrée de manière à éliminer les résidus de terre et les éventuels parasites. Renouveler l’opération jusqu’à élimination des résidus. Égoutter les champignons sur du papier absorbant.
  2. La morille crue est toxique. Il faut veiller à la cuire durant 10 à 15 minutes de manière à dégrader les toxines.

La cuisson du risotto…

  1. Réaliser le bouillon de légumes. Le maintenir au chaud pendant toute la réalisation de la recette.
  2. Emincer l’échalote. La faire cuire à feu moyen sans la faire dorer avec un bon filet d’huile d’olive. Au bout de 2 minutes, ajouter les morilles fraîches lavées et essuyées. Poursuivre la cuisson pendant une dizaine de minutes.
  3. Ôter les morilles. Les placer sur une assiette recouverte d’un papier d’aluminium par exemple pour éviter qu’elles ne se dessèchent.
  4. Ajouter le riz. Il ne doit pas brunir mais devenir translucide.
  5. Ajouter le vin blanc. À partir de ce moment, la préparation ne devra plus se dessécher. Rajouter le bouillon petit à petit. Au fil de la cuisson, le riz va libérer son amidon et donner ce côté crémeux à votre risotto. Attention à ne pas trop cuire le riz dont le grain doit rester un peu ferme.
  6. En milieu de cuisson, ajouter le jus de poulet rôti. S’il vous reste quelques morceaux de poulet, vous pouvez les ajouter aussi.
  7. Goûter pour juger de la cuisson.
  8. En fin de cuisson, rajouter votre parmesan râpé (hors du feu). 
  9. Rajouter les morilles. Laisser cuire encre 5 minutes pour remettre les champignons à température
  10. Rectifier l’assaisonnement.
  11. Laisser reposer 5 minutes hors du feu avant de déguster.

 

 

Ce risotto figure haut la main dans notre Top Five de la catégorie…Autrement dit, nous nous sommes régalés.

P1010402

Avec gourmandise, C&V.

7 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Vic dit :

    cela a l’air grandement délicieux !! à essayer !

    Aimé par 1 personne

    1. Qui n’a jamais goûté aux morilles fraîches ne connaît pas ce champignon 😉 ! Un grand moment de la gastronomie…

      J'aime

      1. Vic dit :

        exactement , je vous approuve

        Aimé par 1 personne

  2. Carole dit :

    Impossible de trouver des morilles fraîches ici, je râle !
    Merci pour la recette, je rêve 😉
    Bon après midi, bises.

    Aimé par 1 personne

    1. On est devenu addict…je crois que l’on va rempiler le week-end prochain…La saison est si courte…

      J'aime

  3. Même sans photo, on sait que ce plat est divin !

    Aimé par 1 personne

Cela vous a plu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s