[Cocktail Party!] Une version de Rossini.

[the_ad id='64272']

Nous sommes rentrés d’Italie avec pleins de souvenirs gourmands en tête. Nous nous sommes promis sur certains plats ou encore comme ici certains cocktails de tenter de les refaire. A condition de trouver les bons ingrédients…

Pour marquer le début du week-end et, comme c’est aussi la saison des fraises et que celles-ci avec cette chaleur ont tendance à s’abîmer un peu vite.

Rien ne vaut de croquer le fruit mais vous pouvez aussi réaliser une purée que vous passez au chinois. Et, là vous n’êtes plus qu’à quelques centilitres de Prosecco, pour obtenir le fameux cocktail Rossini.

 

Ingrédients :

Pour un verre…

  • 100 ml Prosecco
  • 50 ml de purée de fraise fraîche

La recette:

  1. Réaliser la purée de fraises…Après les avoir lavées, essuyées puis équeutées, mettre les fruits dans un petit chinois ou petite passoire à tamis assez fin. Presser et recueillir.
  2. Prendre idéalement un verre glacé [vous pouvez le placer au réfrigérateur ou encore le refroidir avec des glaçons.
  3. Verser la purée de fraise [vous pouvez conserver l’excédent au congélateur pour d’autres Cocktail Party!]
  4. Ajouter le Prosecco en mélangeant délicatement de manière à ne chasser trop de son gaz. 
  5. Partager aussitôt.

 

Le saviez-vous ?

 

« …On dit que ce cocktail aurait été conçu également par Giuseppe CIPRIANI, patron du célèbre HARRY’S BAR de Venise pendant les années 60.

CIPRIANI le dédia au grand compositeur Gioacchino ROSSINI pour commémorer le centenaire de sa mort.

ROSSINI était très lié à Venise.

11 de ces œuvres furent mis en scène au théâtre de la Fenice et au théâtre San Moisè…. »

Avec gourmandise et, modération, C&V.

P.S.: Après tout ayez bonne conscience, c’est une recette Anti-Gaspi! pour éviter de jeter les quelques fraises qui risquaient peut-être de s’abîmer..

2 commentaires

  1. On devient vite addict…Il faut faire attention!….
    Bon week-end Christèle.

  2. Bonjour,

    J’adore ce cocktail… pour l’été c’est parfait <

    Bises et bon week-end,
    Christèle

Les commentaires sont fermés.