[A croquer!] Nos pommes d’amour ont la pêche…

La saison des pêches est lancée. Le soleil de ces dernières semaines donne aux fruits toutes leurs saveurs et, nous rappelle qu’il est si bon de consommer les produits de saison.

Fidèles à nos petits producteurs, nous avons trouvé de petites pêches blanches qui nous ont donné l’idée d’une recette avec un vinaigre de lavande et du poivre de Sichuan.

Le vinaigre de lavande, nous l’avions déjà utilisé plus simplement pour aromatiser quelques pêches. Le poivre s’accommode très bien avec les fruits.

Nous avons entrepris de réaliser des pêches d’amour. La recette est simple et terriblement gourmande. Le vinaigre incorporé au caramel (en lieu et place du jus de citron) parfume délicatement la pêche. Le poivre donne quant à lui un peu de pep’s. Le plus dur dans cette recette est de bien réussir le caramel de manière à ce qu’il soit croquant sans être trop collant.

P1040615

P1040617

P1040618

P1040614

P1040616

 

 

Ingrédients:

Pour 6 ou 8 petites pêches…

  • 400 g de sucre en poudre
  • 80 g de beurre
  • 3 cuillères à soupe d’eau
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre de lavande
  • 10 grains environ de poivre Sichuan

La recette:

  1. Laver les pêches.
  2. Pour la pomme d’amour, il est simple d’ôter la queue et, de la remplacer par un pic. Ici, nous avons utilisé des petites brochettes en métal pour piquer nos pêches proches du noyau.
  3. Dans une casserole, mettre à cuire à feu moyen le mélange sucre, eau et vinaigre. Lorsque le mélange commence à dorer, ajouter hors du feu le poivre fraîchement moulu. Pour juger de la bonne consistance du caramel, vous pouvez lâcher 1 ou 2 gouttes dans un saladier d’eau glacée. Si le caramel devient dur et craquant, c’est gagné!
  4. Tremper alors chacune des pêches dans le caramel. Lorsque le fruit est bien nappé, le tremper dans un saladier d’eau glacée pour accélérer son durcissement autour de la pêche. 
  5. Les déguster rapidement.

 

 

Avec gourmandise, C&V.

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Frédérique dit :

    Quand j’étais petite sur la plage de La Baule, il y avait un monsieur qui sillonnait la plage en vendant des fruits d’amour. Des prunes, des mirabelles, des pommes bien entendu c’était un délice et une véritable figure de la plage Benoit. Quand il a disparu, personne n’a repris le flambeau mais cela reste dans ma mémoire comme une madeleine de Proust

    Aimé par 1 personne

    1. Un souvenir gourmand…Il n’y a rien de mieux!

      Aimé par 1 personne

Cela vous a plu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s