[9 minutes, montre en main!] Une assiette de pâtes et quelques bla-bla.

Rate this post

9 minutes! C’est, à quelque chose près, ce qu’il m’a fallu pour préparer cette recette.

[spaghetti tomate et filet de canette grillé]

P1140712

Le temps est un paramètre bizarre. « Trop peu » et, on a l’impression de ne pas en avoir assez pour faire quelque chose de correcte. « Trop » n’est pas non plus la panacée. On risque le « trop cuit! » … « le tout ça, pour ça! ». Le temps finalement est un sérieux alibi qui peut soit vous retenir de ne rien faire; ou bien, vous pousser à vous dépasser et, à réussir sur le fil.

[Sortir une sauce du congélateur que l’on a préparé avec les dernièress tomates de l’été. Mettre à réchauffer à feu doux.]

[Mettre à bouillir un grand volume d’eau]

Lorsque je jette dans l’eau bouillante salée la grosse poignée de pâtes, je ne peux [presque à chaque fois] m’empêcher d’avoir une pensée pour le temps écoulé. Lorsque encore adolescent, le plat de pâtes parraissait si accessible mais les ratages réguliers. Lorsque nous laissions préparer au petit frère, le plat de tortellini façon carbonara qui était loin d’être diététique, mais qui avait l’immense mérite de laisser la main et, à nous, celui de ne rien faire. La cuisine est faite de souvenirs, de moments comme ceux-ci qui résistent au temps qui passe.

[Lorsque la sauce est chaude – au besoin la mixer – ajouter un peu de crème. Assaisonner. Goûter. Réserver à feu doux.]

[Lâcher les pâtes dasn l’eau bouillante. 7 à 8 minutes pour une cuisson al dente]

Sans prétendre être aujourd’hui un cordon bleu, je mesure le temps qui passe, qui me sépare de mes débuts. Les fourneaux me sont moins étrangers et, le plaisir arrive même à s’inviter. Ce plaisir de partager, de préparer, de reproduire les saveurs que l’on appris avec dans la cuisine familiale mais aussi celui d’explorer de nouveaux territoires.

Prendre le temps, prendre du plaisir.

[Au couteau, réaliser quelques fines tranches d’un filet de canette fumé. Les faire saisir sur une pôele chaude. D’un côté puis de l’autre…]

Seul ou à plusieurs, attablés ou sur un coin de table, la cuisine est un partage, un échange où se mêlent les mots, les saveurs, les émotions.

[Cuisson terminée. Egoutter somairement les pâtes. Les mêler à la sauce. Remettre sur le feu. Dresser selon votre inspiration].

[Déguster].

9 minutes c’est à peu près le temps qu’il m’a fallu pour écrire ces lignes.

Avec gourmandise, C&V.

5 commentaires

  1. Carole dit :

    Quel plaisir de vous lire !
    Bonne soirée, bises.

    1. Merci Carole. Une petite envolée…en passant! Bonne soirée…

  2. missperle63 dit :

    Ces spaghettis avec cette petite une tuerie douce soirée 😘

    1. Merci. Quand simplicité rime avec gourmandise, cela nous convient…

    2. missperle63 dit :

      De rien oui c’est sûr😘

Les commentaires sont fermés.