[Destination Guadeloupe!] đŸïž L’homme qui tressait les palmiers…

Ce qui est plaisant avec les photos, les souvenirs,…c’est qu’ils sont lĂ  lorsque vous en avez besoin le plus. Ils ont le pouvoir de vous rendre le soleil lorsque le temps n’est pas forcement de la fĂȘte.

Laissons donc la pluie poursuivre son ouvrage et, reprenons notre petit récit.

P1060244

Le jetlag a au moins cet avantage de rendre matinaux ceux qui ne le sont pas toujours…

Ce premier matin, nous sommes les premiers au petit déjeuner.

Seuls? Pas vraiment!

Il faut garder un Ɠil sur le balai pas trĂšs timide des oiseaux Ă  l’affĂ»t de la moindre miette. Ils s’invitent Ă  votre table dĂšs que vous avez le dos tournĂ©.

Le bonjour du cacatoĂšs. Charmante Rosie dont nous vous avons dĂ©jĂ  parlĂ©…
Le travail des fourmis de taille XXL, comme les fleurs…
Fourmies

Pour nous qui sommes devenus un peu trop citadins, nous nous sentons tout d’un coup tout petits. La plante maigrichonne que tu as l’habitude de voir en petit pot paraĂźt bien diffĂ©rente de l’arbre qui est tout prĂšs de toi. Nous vous reparlerons bientĂŽt des merveilleuses plantes que nous avons observĂ©es lors de notre sĂ©jour.

Nous nous laissons peu Ă  peu gagner par cette nature omniprĂ©sente. Le dĂ©paysement fait peu Ă  peu son oeuvre tantĂŽt un oeil sur l’immensitĂ© bleue, les fleurs abondantes, le dĂ©jeuner des colibris,…

On profite de notre lever prĂ©coce pour atteindre les points clĂ©s plus Ă©loignĂ©s de l’Ăźle.

La circulation et le réseau routier sont des paramÚtres dont il faut tenir compte.

Les routes en Guadeloupe ne sont pas si nombreuses et, les portions de travaux nombreuses. Ce qui allonge considérablement les temps de parcours, si on choisit les mauvaises heures.

Il faut aussi compter sur le « punch » des vĂ©hicules de location. Je soupçonne, d’ailleurs,  que ceux ci soient bridĂ©s. Peut ĂȘtre pour Ă©viter les excĂšs de vitesse? Mais, si on peut vous donner un petit conseil, Ă©vitez les trop petites cylindrĂ©es! Bien que nous ne soyons pas adeptes des pointes de vitesse, il est un parfois un peu laborieux d’arriver au sommet de la cĂŽte…sans rire; quoique!

Je me souviens, pour notre premier sĂ©jour dans l’Ăźle, nous avions choisi une petite Fiat Punto dĂ©capotable; trop ravis d’avoir Ă©tĂ© surclassĂ©s d’une trop triste Twingo.  Nous avions vite appris qu’il fallait oublier de rouler dĂ©capotĂ© au plus chaud de la journĂ©e pour ne pas frĂŽler l’isolation. Nous Ă©tions Ă©galement obligĂ©s de couper la climatisation…si,si…pour arriver au sommet de la cĂŽte. De longs moments de solitudes qui nous ont valu de mĂ©morables fous rires.

Nous prenons la direction de la Pointe des ChĂąteaux sur Grande Terre.

Une premiĂšre Ă©tape Ă  Saint-Anne pour [re]decouvrir la jolie plage de la Caravelle.  Cette plage est occupĂ©e en grande partie par le Club Med; Ă  qui on peut au moins reconnaĂźtre l’art de bien choisir ses implantations. Le lieux est magnifique! Le Club Med est en trop!

Les plages peuplĂ©es ne sont pas dĂ©cidĂ©ment pas pour nous…

Plage Saint Anne

Nous reprenons la route Ă  la quĂȘte d’une petite Ă©tape qui transpire davantage l’ambiance locale.

On retrouve Saint-François que nous avions apprĂ©ciĂ© lors d’un prĂ©cĂ©dent voyage. MĂȘme si on sent la prĂ©sence du tourisme, ce village a conservĂ© quelques pĂȘcheurs et, n’est pas sans charme.

Saint-François

En escapade, nous aimons fuir les adresses sur frĂ©quentĂ©es par les touristes. Si le monde rassure certains, nous au contraire cela nous Ă©touffe. Nous prĂ©fĂ©rons nous fondre dans le dĂ©cor, pouvoir s’imprĂ©gner des lieux, se laisser porter.

PĂȘcheurs

Petits blancs que nous sommes nous nous risquons Ă  pousser la porte d’Ă©tablissement aux couleurs locales.

A 2 pas de quelques stands de vente des poissons du jour, le restaurant l’Amandier retient notre attention. Il faut dire que ses couleurs vives et la musique nous ont aidĂ©. On s’attable. Quelques pĂȘcheurs partagent un verre avec quelques frĂšres de comptoirs. L’accueil est trĂšs souriant. AprĂšs 2 cocktail dĂ©licieux de goyave et fruit de la passion,  on se laisse facilement tester par quelques accras. Il est fort Ă  parier que ce ne seront pas les derniers de notre sĂ©jour! Nous adorons cela! S’en suivent des crĂȘpes Saintoises. Il s’agit de crĂȘpes garnies de poisson par exemple puis roulĂ©es dans de la chapelure et enfin frites. Convenons que c’est sĂ»rement pas trĂšs diĂ©tĂ©tique mais terriblement dĂ©licieux. On ne craquera pas pour le Tourment d’Amour qui est une autre spĂ©cialitĂ© qu’il faudra penser goĂ»ter dans les prochains jours.

restaurant l'Amandier

 

Nous reprenons la voiture. Nous trouvons une nouvelle plage en direction de la Pointe des ChĂąteaux. Les plages ne sont pas trĂšs larges. Ici et lĂ , des voitures sont garĂ©es le long de la route bordĂ©e d’arbres offrant Ă  celui qui le dĂ©sire l’ombre tant apprĂ©ciĂ©e lorsque le soleil est ultra puissant. Quelques bains de mer plus tard, nous poussons jusqu’Ă  l’extrĂ©mitĂ© de l’Ăźle.
Plages prÚs de Saint François
Ici, Ă  la Pointe des ChĂąteaux, croisent les marins qui font la cĂ©lĂšbre route du Rhum. Une petite ambiance de bout du monde qui s’ouvre sur la grande bleue. Nous avions souvenir de cet endroit.
Pointe des chateaux
Nous avons retrouvĂ© la dame rencontrĂ©e 10 ans plus tĂŽt qui nous avait fait dĂ©couvrir ses dĂ©licieux sorbets de coco. On se plaĂźt Ă  croire que c’Ă©tait dĂ©jĂ  elle. C’est une Ă©tape gourmande obligĂ©e!
sorbet coco
June, [ June & Cie – Geek blogueuse etc] qui nous a prodiguĂ© de nombreux conseils, nous avait conseillĂ© de nous attarder auprĂšs de Jordan.
P1060315
Jordan est difficile Ă  rater. CampĂ© au bord de la route, il est rare qu’il ne soit pas entourĂ© d’une cohorte de curieux. Nous avons attendu notre tour. C’est un vĂ©ritable magicien tressant oiseaux, poissons, chapeaux et objets en tout genre avec des feuilles de palmiers. Nous avons passĂ© un petit moment avec lui. Nous nous sommes laissĂ©s gagner par son agrĂ©able nonchalance.
Nous repartirons les bras chargĂ©s de corbeilles, de poissons, d’un colibri, d’un wassou

…et, de pleins de nouveaux souvenirs. Encore merci June…

Les Gourmands Disent en escapade, C&V.

15 commentaires

  1. Merci pour cette belle escapade!

    1. Merci Ă  toi Laurence. Qu’il est bon de s’Ă©vader…

    2. Oh oui! Surtout en ce moment avec ce temps trop gris đŸ˜©

    3. Effectivement, le temps est un peu trop Ă  la « loose »…On veut du soleil 😭

  2. missperle63 dit :

    Cc merci pour cet article qui fait voyager 😘

    1. Merci à toi pour ton commentaire 😉 !

    2. missperle63 dit :

      De rien ma belle 😘

    3. Merci de saluer ma part de fĂ©minitĂ© 😆!

    4. missperle63 dit :

      😂

    5. 👍😘

    6. missperle63 dit :

      😘

  3. Corinne Bellocq dit :

    merci pour cet article,
    cela me rappelle des souvenirs de mon Ăźle, les femmes tressaient des chapeaux, des paniers et des petits sacs…magique

    1. Merci pour ton commentaire. Se replonger dans de beaux souvenirs est toujours un plaisir…

  4. Chouette article les gourmands ! Ça fait 5 ans que je n’y suis plus allĂ©, en vous lisant, c’Ă©tait comme si j’y Ă©tais !… Merci pour le voyage 😉

    1. Merci Olivier. Un lieu magique avec plein de gens sympa, de coins sympa,…Bon week-end 😉 !

Les commentaires sont fermés.