[Simple et gourmand] Riz au lait.

Il est de ces desserts qui vous ramènent en enfance et, qui semblent se transmettre entre générations. Le riz au lait fait partie de ceux-là.

Est-ce que notre véritable addiction pour le risotto vient de là [Vous trouverez plus d’une trentaine de version sur notre site!]? Sans pouvoir vous répondre, il n’empêche que notre recette est peu éloignée de sa cousine salée.

Comme pour le risotto, le choix du riz est déterminant. Il faut un grain qui se tienne à la cuisson, qui gonfle au fil de la cuisson mais sans exploser. Nous choisissons un riz arborio; un riz rond. Certains riz de Camargue peuvent aussi faire l’affaire!

Ni nous ne lavons, ni ne précuisons le riz. C’est l’amidon qui va apporter toute l’onctuosité à notre riz au lait. Une précuisson conduit à un éclatement du grain de riz. Même si le riz cuit plus rapidement, il est moins imprégné de saveur [un sentiment de riz à l’eau!]. ll faut laisser au temps le temps faire son ouvrage. Certaines versions de recettes préconisent de ne rajouter le sucre qu’en milieu de cuisson pour ne pas ralentir l’absorption. Encore une astuce physique que nous laissons de côté! Il faut que que le grain de riz se gorge de saveurs…et de sucre aussi!

Si la cuisson et l’absorption doivent être lente, il faut aussi penser à conserver suffisamment de « liquide » car le riz va continuer à absorber et gonfler après sa cuisson.

Nous ne laisserons pas se former une peau, ni ne pas laisserons bouillir le lait. Il faudra remuer régulièrement.La cuillère de bois est de mise!  Au fil de la cuisson, les petits bouillons deviennent plus rapprochés…normal puisque le mélange change de texture.

Le riz au lait se consomme chez nous frais ou encore tiède. Dans ce cas, nous poursuivons la cuisson 10 minutes de plus [soit 1 heure au global pour notre recette!].

Nous parfumons généralement le lait en faisant infuser un morceau de gousse de vanille.

La vanille de la Réunion est pour nous la meilleure. Elle s’accorde très bien avec les laitages. Pour cette recette – alors que bien souvent on vous conseille d’utiliser 1 voire 2 gousses – nous n’en utiliserons seulement qu’un petit morceau  [3 cm au max!].

Riz au lait.

 

Ingrédients:

  • 1 litre de lait
  • 100 g de riz arborio
  • 1 morceau de gousse de vanille [peu mais de la bonne!]
  • 100 g de sucre

La recette:

  1. Faire infuser la vanille dans le lait en le chauffant très légèrement pendant 10 à 15 minutes. On fend notre brin de gousse en 2 et avec la lame du couteau, on. Racle chaque partie pour recueillir les grains que l’on ajouté au lait. Nous conservons généralement la gousse raclée pour parfumer nos sucres en poudre. Une petite astuce Anti-Gaspi!
  2. Ajouter le sucre. Bien mélanger [avec une cuillère en bois].
  3. Augmenter le feu [thermostat 7 pour nous] jusqu’à obtenir un lait qui frémit sans bouillir. Ajouter le riz et mélanger.
  4. Baisser le feu légèrement [thermostat 6 pour nous]. Pour un riz au lait servi froid après repos de quelques heures au réfrigérateur, compter 45 à 50 minutes de cuisson. Il doit rester du liquide car le grain de riz va continuer à gonfler au repos. Pour un riz servi tiède, poursuivre la cuisson. 10 minutes environ. La texture sera plus crémeuse. Au fil de la cuisson, le bouillonnement devient plus marqué. Mélanger régulièrement.
  5. Cuisson terminée, repartir dans vos ramequins. Consommer ou laisser reposer.

….recommencer 😆!

 

Avec gourmandise, C&V.

7 commentaires Ajouter un commentaire

  1. missperle63 dit :

    Cc alala j’adore le riz au lait sa fait depuis longtemps que j’en es pas fait 😘

    Aimé par 2 personnes

    1. Il n’y a plus qu’à 😆😉!

      Aimé par 2 personnes

      1. missperle63 dit :

        Oui 😂

        Aimé par 1 personne

  2. francefougere dit :

    Pareil et justement j’y pensais – mais je découvre que vous mettez le sucre au tout début. 9a alors !
    Oui pour la vanille, cette merveille
    Merci – amicalement 🙂

    J'aime

    1. Oui pour le sucre et, on choisit une cuisson lente…Bonne soirée 😉

      J'aime

  3. Guillaume dit :

    C’est marrant j’étais dans une phase riz au lait récemment, et pour avoir essayer les deux, je préfère « crever » le riz. L’amidon atténue le goût du riz au lait tout en laissant une légère sensation farineuse. Mais bon, soit, chacun sa came ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Je pense que cela dépend du riz utilisé, de son temps de cuisson et du type de vanille. L’amidon apporte le crémeux. ..enfin cela est notre avis! Bonne soirée!

      J'aime

Cela vous a plu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.