Retour à Ainhoa… Hôtel Ithurria ****. La table de Xavier Isabal *.

 

Nous nous sommes offerts une nouvelle parenthèse [gourmande] au Pays Basque.

Il y a quelques années, nous avions choisi de faire étape à Ainhoa au retour d’une escapade au Portugal, en passant par l’Espagne. Nous avions jugé cette étape un peu trop brève et, nous nous étions promis de revenir.

Nous avions découvert la cuisine de Xavier Isabal. Certains plats nous avaient laissé de très bons souvenirs. Nous avons choisi de faire de l’hôtel Ithurria notre point de chute principal pour mieux découvrir cette partie du Pays Basque.

Hôtel Ithurria **** et le restaurant de Xavier Isabal [1 étoile Michelin].
Hôtel Ithurria **** et le restaurant de Xavier Isabal [1 étoile Michelin].
Ainhoa est un petit village typique avec ses maisons aux façades soignées. C’est aussi un départ de balade. Vous pouvez aisément rejoindre la frontière espagnole par les sentiers autrefois empruntés par les contrebandiers; et un point d’étape pour ceux qui choisissent de rejoindre Saint-Jacques-de-Compostelle.

Un peu d’histoire…

« C’est au 13ème siècle que Juan Perez de Baztan, propriétaire des lieux, et l’abbé prémontré d’Urdax, représentant l’autorité ecclésiastique, décident de créer le vicariat d’Ainhoa suivant le modèle des bastides, nombreuses à cette époque dans la région.

Le village a été pensé comme lieu d’accueil, d’hébergement et de ravitaillement pour le pèlerin sur le chemin de Compostelle. La rue principale est une large avenue bordée d’admirables maisons à colombages de style labourdin dont les façades s’agrémentent de belles pierres de taille apparentes. » [extrait Ainhoa Tourisme]

Côté nature…

Départ de randonnées. Il y a pour tous les niveaux...
Départ de randonnées. Il y a pour tous les niveaux…
Bol d'air dans la campagne au départ d'Ainhoa...
Bol d’air dans la campagne au départ d’Ainhoa…
Rencontre au détour d'une balade...
Rencontre au détour d’une balade…
On se prend à rêver d'un bain de nature ;-) !!
On se prend à rêver d’un bain de nature 😉 !!
[Re] nature
[Re] nature
Les chevaux sont nombreux dans les pâturages...
Les chevaux sont nombreux dans les pâturages…

 

Côté table…

Nous avons retrouvé la cuisine de Xavier Isabal.

Apéro time…

Même si la météo n’a pas été des plus clémentes pendant notre séjour, nous avons pu profiter d’un apéritif en terrasse.

J’ai lu quelque part que 2017 avait été pour le Pays Basque une année de sécheresse avec seulement 321 jours de pluie. Il faut dire qu’en temps « normal », la moyenne est de 342 jours [342,5 pour une année bissextile 😉 !]. Après tout, il faut bien de l’eau pour toute cette végétation luxuriante…

Un petit verre...
Un petit verre…
En intro...
En intro…

On passe à table!

Certains plats nous ont bluffés.

Comme l’oeuf du poulailler. Une cuisson basse température pour un oeuf. Une palette de saveurs: champignon, jambon fumé,…et, du croustillant avec des « frites » de panais.

Oeuf du poulailler en basse température. Crémeux noisette. Jambon ibérique, Croustillant de panais.
Oeuf du poulailler en basse température. Crémeux noisette. Jambon ibérique, Croustillant de panais.

La lotte rôtie et fumée. Mon coup de coeur. Le poisson servi avec un « jus de viande » est toujours une bonne surprise. Un bel équilibre des saveurs.

Lotte rôtie et fumée.Poulpe snacké. Crème de petits pois. Jus corsé [et quelques chou-fleurs...Miam Miam!!]
Lotte rôtie et fumée.Poulpe snacké. Crème de petits pois. Jus corsé [et quelques chou-fleurs…Miam Miam!!]
Les queues de langoustines. Bien souvent, nous aurions tendance à penser qu’un plat de pâtes est simple à exécuter. Détrompez-vous! Bel accord entre les cèpes et les langoustines.

Ragoût de queues de langoustines aux pâtes fraîches, poitrine fumée et cèpes.
Ragoût de queues de langoustines aux pâtes fraîches, poitrine fumée et cèpes.

Une sphère en chocolat que l’on sert avec un chocolat fondu. Un petit effet dont on ne se lasse pas.

La Coupe Stéphane. Sous une coque en chocolat noir, des amandes grillées, une glace à la vanille, une chantilly. Chocolat chaud.
La Coupe Stéphane. Sous une coque en chocolat noir, des amandes grillées, une glace à la vanille, une chantilly. Chocolat chaud.

 

Le coup de grâce… Il est de bon ton de proposer quelques bouchées pour les dernières petites faims. Mention particulière pour le chamallow au chocolat et le petit sablé à la cerise pour la petite pointe d’acidité…

P1150830

P1150829

On prolonge…

Histoires de flacons…

Si le coeur vous en dit vous pouvez déguster un des nombreux armagnacs proposés par la Maison.

L'embarras du choix...
L’embarras du choix…
[bis] avec modération.
[bis] avec modération.
Bel assortiment de fruits et légumes au vinaigre. Pots XXL.
Bel assortiment de fruits et légumes au vinaigre. Pots XXL.

 

Au petit matin…

Renouer avec le pays basque avec son célèbre gâteau [un délice!] et un yaourt de brebis.

Au petit matin, ne pas se tromper entre le gâteau basque et l'armagnac voisin...
Au petit matin, ne pas se tromper entre le gâteau basque et l’armagnac voisin…

Assortiment de pots de confitures "Fait Maison" proposées par la maison...

Si, nous avions quelques remarques à formuler sur notre séjour; histoire de chipoter.

Globalement…

Ainhoa est un joli petit village que trop de véhicules traversent sans marquer le pas. La petite bourgade peut être parfois asphyxiée par le balai des voitures attirées par sa voisine espagnole, Dancharria où l’on vient faire le plein d’essence, d’alcool et de cigarettes.

Pour l’hôtel, préférer une chambre côté jardin [notre choix 😉 ]

Côté cuisine…

Un regret. Ne pas avoir croisé Xavier Isabal. Peut-être sommes-nous un peu vieux jeu [ou trop timides]? Mais nous aimons ces restaurants où le chef sort de sa cuisine…

Avec gourmandise, C&V.

Hôtel Ithurria ****

Restaurant Xavier Isabal 

 
Place du Fronton,
64250 Ainhoa
Téléphone : 05 59 29 92 11

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. agréable lieu avec un bon met et ingrédients

    Aimé par 1 personne

    1. Une bonne parenthèse dans un beau pays..

      Aimé par 1 personne

  2. La gastronomie Basque est délicieuse je suis fan du gâteau basque !
    C’est une très belle région. Cet article et ces photos donnent faim 😉
    A bientôt,
    Cindy

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Cindy. Le sevrage du gâteau basque en ce lundi gris et, de reprise est plus que difficile…Je ne sais pas si celui-ci était le véritable gâteau (avec une crème parfumée au rhum) mais en tout cas, on en saliver encore 😆! Bonne soirée. Vincent

      J'aime

Cela vous a plu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.