[On re-teste!] 🐐 Risotto aux fùves et à la crùme de chùvre.

Serions-nous entrés dans un cycle « chÚvre »? Il faut que je consulte mon horoscope chinois. Blague à part, en fin de compte, lorsque nous tenons un ingrédient, nous aimons le tester de différentes maniÚres.

Nous profitons de la saison des fÚves [trop courte] pour en préparer un risotto.

Une Ă©niĂšme suggestion…pour ceux qui nous suivent [et, pour les autres]…suivez le lien!

Nous n’utilisons jamais de crĂšme pour la prĂ©paration de ce plat.

Un Ă©niĂšme rappel… Pour nous, c’est la cuisson « lente » du riz qui libĂšre au fil de sa cuisson son amidon pour donner au risotto ce cĂŽtĂ© crĂ©meux. La crĂšme n’est pas nĂ©cessaire! Nous prĂ©fĂ©rons ajouter en fin de cuisson [hors du feu] une bonne noix de beurre qui rendra la prĂ©paration plus brillante.

Pour cette suggestion, nous avons remplacĂ© le beurre par un peu de crĂšme fraĂźche de chĂšvre pour apporter une saveur particuliĂšre et rĂ©ussie…

 

 

Ingrédients:

Pour 2 personnes


La base


  • Riz rond de Camargue semi-complet (ou Riz arborio) (20 cl environ)
  • 500 ml de bouillon de lĂ©gumes 
  • 1 gros oignon [rouge pour cette suggestion]
  • Vin blanc sec (25 cl environ)
  • Huile d’olive
  • Poivre du moulin

Les ingrédients spécifiques à notre recette


  • une poignĂ©e de fĂšves [blanchies et dĂ©barrassĂ©es de leur enveloppe]
  • CrĂšme fraĂźche de chĂšvre [CrĂšme Ă©paisse de chĂšvre ChavrouxÂź par exemple]

La recette:

  1. Réaliser le bouillon de légumes. Le maintenir au chaud pendant toute la réalisation de la recette.
  2. Emincer l’oignon.
  3. Laver et Ă©mincer le fenouil. Conserver une partie que l’on rajoutera cru au moment du dressage [les parties plus vertes par exemple!]
  4. Dans une casserole, lorsque l’huile est bien chaude, saisir l’oignon sans le faire dorer. 
  5. Ajouter le riz. Il ne doit pas brunir mais devenir translucide.
  6. Laisser cuire quelques minutes sans cesser de remuer pour Ă©viter qu’il n’attache ni ne brĂ»le.
  7. Ajouter le vin blanc. À partir de ce moment, la prĂ©paration ne devra plus se dessĂ©cher. Rajouter le bouillon petit Ă  petit. Au fil de la cuisson, le riz va libĂ©rer son amidon. C’est ce qui va lui donner son cĂŽtĂ© crĂ©meux.
  8. Goûter pour juger de la cuisson.
  9. En fin de cuisson, ajouter la poignée de fÚves. Bien mélanger. Laisser mijoter encore 5 minutes. 
  10. Hors du feu, ajouter une cuillÚre à soupe de crÚme fraßche de chÚvre. 
  11. Laisser reposer 5 minutes hors du feu avant de déguster.
  12. Un petit tour de moulin à poivre avant de servir


 

 

Avec gourmandise, C&V.

5 commentaires

  1. Carole dit :

    Miam, j’adore votre recette.
    A la maison aussi le chĂšvre est trĂšs prĂ©sent, c’est si bon !
    Bonne soirée, bises.

    1. Merci Carole. En fromage, ils sont souvent trĂšs parfumĂ©s. Je pense au chĂšvre Rove entre autres😋! Ciboulette, thym…sont ses meilleurs alliĂ©s! Cette crĂšme Ă©paisse est assez sympa. Nous l’avons testĂ© aujourd’hui dans une petite entrĂ©e en version chantilly. Recette Ă  suivre…
      PS. DĂ©mĂ©nagement du titi😉 ok? Bonne soirĂ©e et vivement lundi [mĂȘme pas vrai đŸ€Ș!] Bises. Vincent

    2. Carole dit :

      Une grande aventure ce dĂ©mĂ©nagement ! Il avait juste oubliĂ© de ramener ses affaires progressivement le dernier mois…
      Et puis en rentrant, je prends ses sacs de course pour aller au supermarchĂ©. ArrivĂ©e en caisse, je commence Ă  remplir un sac et je dĂ©couvre Ă  l’intĂ©rieur 3 paires de chaussettes, des huiles essentielles, une trousse. Bref, mon ThĂ©o dans toute sa splendeur 😀
      Un oubli pour lundi 😉

    3. Ça pique sur le moment…, et, puis cela fait des souvenirs 😂!!

    4. Carole dit :

      On peut le dire comme ça 😀

Les commentaires sont fermés.