One night [et, plus…] in Bangkok.

đŸŽ¶đŸŽ”Â One night in Bangkok đŸŽ¶đŸŽ”Â de Murray Head en tĂȘte, nous embarquons pour Bangkok.

Nous avons choisi la Thaïlande comme destination cet été.

Bangkok n’est pas une nouvelle destination pour nous. Nous avions franchi le pas, il y a 4 ans presque jour pour jour.

Si, au départ nous avions été un peu déstabilisés, nous avions été rapidement conquis. Et, comme bien souvent, dans ces moments-là, nous nous étions promis de revenir.

Il faut dire que nous ne sommes pas forcĂ©ment fans de mĂ©gapoles. Nous sommes plutĂŽt rats des champs que rats des villes…Ă  choisir.

SitĂŽt les pieds sur le tarmac, nous sommes saisis par la taille de l’aĂ©roport [Suvarnabhumi Airport figure parmi les 20 plus importants au monde]. Les Ă©normes bras d’autoroute ne nous mettent pas plus Ă  l’aise.

Nous avons choisi de rĂ©sider prĂšs du fleuve Chao Praya. Ce fleuve traverse Bangkok ainsi qu’une bonne partie de la ThaĂŻlande. On surnomme aussi Bangkok, la Venise d’Orient. Ce qui rĂ©sume en quelques mots le rĂŽle du fleuve et de ses canaux dans l’organisation de la vie de la citĂ©.

Nous vous reparlerons trĂšs trĂšs bientĂŽt de notre choix de rĂ©sidence…mais aussi de nos expĂ©riences gastronomiques. La dĂ©couverte de la gastronomie ThaĂŻlandaise a Ă©tĂ© une de nos principales motivation dasn le choix de cette escapade. Nos papilles ne sont par restĂ©es en reste…

Comme « mise en bouche », nous vous confions quelques dĂ©tails pratiques si vous choisissez Ă  votre tour de sĂ©journer Ă  Bangkok.

Bangkok Pratique…

Les transports:

Pas évident de faire cohabiter quelques 10 millions de personnes [hors touristes?]. Il est vraiment aisé de se déplacer à Bangkok.IMG_8752

Les moyens ne manquent pas : Tuk-Tuk [20 baht environ], taxi [40 baht pour une course en moyenne], métro [Pass Visit 3 jours pour le métro aérien [Sky Train] vous coûtera 15 à 30 baht selon les stations choisies], bateau public [40 baht par personne].

Tuk-Tuk et taxis sont nombreux; quelque soient les quartiers.

IMG_9143

Les chauffeurs sont discrets et accueillants.

Il y a tant Ă  faire Ă  Bangkok…

Les temples:

Impressionnante richesse des lieux. Tout brille d’or.

L’accĂšs est gratuit pour les thaĂŻ; et, reste peu onĂ©reux pour le touriste europĂ©en. Il convient d’avoir une tenue dĂ©cente [Ă©paules et jambes couvertes]

Les thaĂŻlandais :

Discrets et attentionnés.

Le sourire est de mise. Ne parle-t-on pas du sourire de Bouddha?

Il y a bien plusieurs types de population. Comme dans tout pays! Comme dans toutes mégapoles! On sent néanmoins que de grands écarts existent entre les classes sociales.

Plusieurs mondes s’affrontent.

Les Ă©coliers et Ă©tudiants portent tous l’uniforme. Ils investissent le mĂ©tro et les centres commerciaux.

Beaucoup de fashion victimes. Le culte de la peau claire est omniprésent dans les centres commerciaux. Nombreux instituts de beauté. Nombreux look Kawaii.

La population semble partout active, se dĂ©placent ou bien affairĂ©e. Cadres dynamiques cĂŽtoient une population moins favorisĂ©e qui exercent de petits mĂ©tiers. Nombreux sont ceux qui proposent [bien souvent Ă  petite Ă©chelle] de quoi se restaurer: fruits et jus, petites brochettes ou encore plats plus Ă©laborĂ©s. On consomme en continuant sa route, ou parfois directement Ă  proximitĂ©, sur la table qu’on vous propose.

Les odeurs ne cessent de vous inviter à la dégustation.

Chinatown [Samphanthawong] :

Dans nos souvenirs, les quartiers chinois de New York, Paris ou de l’üle Maurice ne nous avaient pas fait le mĂȘme effet. On semble pouvoir tout y trouver. S’y mĂ©langent commerce de gros et de dĂ©tail. Les commerces de gadgets les plus inventifs aux normes bien chinoises se mĂȘlent aux minuscules Ă©tals qui proposent de l’alimentation.

Little india [Phahurat Market]:

Ce quartier est moins vaste que Chinatown et, situé à proximité. il faut visiter son Temple [Gurdwara Siri Guru Singh Sabha] et, son marché aux tissus. Il faut aussi goûter à la cuisine Indienne!

La gastronomie thaĂŻlandaise:

Elle offre une variété importante de plats traditionnels.

La base de la cuisine thaĂŻe est souvent le riz. Elle peut ĂȘtre pimentĂ©e ou parfois douce mais toujours harmonieuse. Un mĂ©lange de 4 saveurs de base: le salĂ©, le sucrĂ©, l’aigre et le piquant. La citronnelle, la coriandre, le curry, le lait de coco, l’ail ou encore le piment entrent dans la constitution de ces diffĂ©rents plats.

  • Noddles
  • Riz frit aux crevettes et citronelle

  • Soupe aux calmars et lait de coco
  • Soupe de crabes
  • Calmars au basilice violet et citron kefir
  • Brochettes Satay au poulet etc
  • Beignets de poulet au curry
  • Grenades, mangues, noix de coco et fruits divers…

Avec gourmandise, C&V.

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Christophe dit :

    Bonne vacances

    J'aime

Cela vous a plu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.