[Et, puis zut…] Épiphanie et brioche aux fruits confits.

Nous vous avions annoncé un mois de Janvier plutôt « léger ». Mais, c’était sans compter l’Épiphanie.

Nous ne pouvions pas déroger au rite [un clic ici pour en savoir plus sur cette tradition].

Nous ne sommes pas très galette mais plutôt brioche aux fruits confits.

En la matière, il faut reconnaître qu’il y en a pour tous les goûts et, que bien souvent ni la qualité, ni les saveurs ne sont au rendez-vous…

Pour nous, l’affaire est vite réglée! Nous choisissons la brioche aux fruits confits d’Adrien Bachelier. Elle est généreusement garnie de fruits confits [dedans et, sur le dessus!] et, délicatement parfumée au rhum.

 

Avec gourmandise, C&V.

Adrien Bachelier
La Gâterie
Pâtisserie et chocolaterie.
66 Cours Romestang,
38200 Vienne
Téléphone : 04 74 85 32 59
Post Scriptum…
Il est fort à parier que vous aurez vu défiler des tonnes et tonnes de galettes et, brioches en tout genre à l’occasion de l’Épiphanie.
C’est bien…mais pense-t-on à celui qui remportera la couronne? Et, qui sait, il aura peut-être laissé une dent…
Nous tenions à remercier Penny & Pop de s’être prêtés à l’exercice. Même, si nous n’avons pas cédé une miette de cette délicieuse brioche, nous leur avons laissé la couronne.
Au royaume des lapins heureux…
Nous voudrions [aussi] faire un nouveau petit clin d’oeil à l’association gérée de mains de maîtres par Chloé « Le Refuge des Grandes Oreilles ». Celle-ci permet aux lapins abandonnés de trouver un nouveau foyer.
Vous trouverez sur son blog pleins d’informations sur son action et, sur le moyen de l’aider simplement.
Merci pour elle,…pour eux!
Publicités

2 commentaires

  1. francefougere dit :

    Je partage votre goût pour les brioches comme celle -ci.
    Et elles font moins de miettes que les galettes feuilletées 🙂
    Nous avons le mois de janvier pour tout goûter 🙂
    amitiés

    Aimé par 1 personne

  2. [Et, aussi!] Elles sont généralement parfumées au rhum ce qui n’est pas pour nous déplaire…
    Bonne soirée

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.