[Contre l’oubli!] Pigeon farci. Poêlée de salsifis.

Rate this post
On se surprend à citer Nietzsche qui disait quelque chose comme cela au sujet de l’oubli. Contrairement, à ce que l’on pourrait penser l’oubli serait plutôt une force positive. Il permettrait d’aller de l’avant en mettant plus ou moins intentionnellement de côté une foultitude de pensées négatives qui nous empêchent de regarder vers l’avenir.
Quel rapport avec notre recette du jour? Et notre salsifis…légume oublié?
Si il est vrai, dans notre quête du mieux [ou plutôt du rapide sans trop s’embêter…], nous l’avions peut-être résolument mis de côté. Nous n’avions retenu seulement les mains noires et collantes après l’avoir épluché. Nous avions oublié combien il était savoureux et, sans comparaison avec celui qui campait parfois, dans la boîte en fer blanc, dans notre placard.
Il faut dire [aussi], qu’à notre décharge, il se fait rare sur l’étal de nos petits producteurs.
Nous étions ravis d’avoir chargé une botte de salsifis dans notre panier. Nous l’avions presque [à nouveau] oublié[e] dans notre bac à légumes au fond de notre réfrigérateur. Nous étions partagé entre l’idée de se régaler de légumes frais et, la galère de le préparer.
Nous avons cherché et trouvé la solution miracle. Internet a [aussi] de bons côtés.
Pour éviter d’avoir les mains collantes, il suffit simplement d’éplucher les salsifis immergés dans de l’eau froide! Nous avons testé et approuvé!
Comme nous sommes fiers d’avoir récemment encouragé le retour du crosne chez nos petits producteurs, nous ne désespérons pas d’y retrouver un jour le salsifis.
Nous avons accompagné nos salsifis d’un rôti de pigeon farci.

 

 

Ingrédients:

  • 1 botte de salsifis.
  • Jus d’un 1/2 citron
  • Beurre
  • Sel
  • Poivre du moulin

La recette:

  1. Laver les racines.
  2. Les plonger dans l’eau
  3. Les éplucher immergés dans l’eau froide.
  4. Placer immédiatement les morceaux épluchés et, coupés en tronçons plus ou moins égaux, dans un saladier rempli d’eau froide additionnée de jus de citron
  5. Faire cuire dans l’eau bouillante et salée 20 minutes.
  6. Les égoutter puis les faire revenir avec une noix de beurre [ou de jus de volaille par exemple…ici jus de rôti de pigeon] quelques minutes.

 

Avec gourmandise, C&V.

PS.: Rôti de pigeon saisi en cocotte puis cuisson terminée au four comme dans cette recette

2 commentaires

  1. mamscook dit :

    Je salive à lire cette recette… il y a tout ce que j’aime…
    Merci pour le partage et belle soirée

    1. Merci…Belle fin de journée…

Les commentaires sont fermés.