[Clin d’Ɠil !] đŸœïž Auberge la RĂ©gordane (La Garde-GuĂ©rin).

Une fois l’an, nous aimons retrouver la table de cette auberge situĂ©e en LozĂšre, dans un des plus Beaux Villages de France: la Garde-GuĂ©rin.

Le village vaut, par lui-mĂȘme, dĂ©jĂ  le dĂ©tour;tout comme la route qui traverse les Monts d’Auvergne N’hĂ©sitez, d’ailleurs, pas Ă  sortir des sentiers battus pour emprunter les petits chemins de traverse 🙂! L’Auberge est situĂ©e dans l’une des jolies maisons en pierre du village. En Ă©tĂ©, lorsque la mĂ©tĂ©o est clĂ©mente, on dĂ©jeune [ou dĂźne] dans une jolie cour pavĂ©e. Il est plaisant d’observer le balai des hirondelles qui nichent sous le porche voisin. Nous n’avons jamais dĂ©jeunĂ© dans la salle. Cette derniĂšre n’est pas pour autant dĂ©nuĂ©e de cachet avec une large cheminĂ©e en pierre,…
L’auberge compte une quinzaine de chambres. À tester… Elle est tenue par 2 frĂšres : Philippe et Pierre Nogier qui ont repris l’affaire familiale. Cela peut paraĂźtre banal mais l’accueil est chaleureux. Un sens du bien recevoir qui vous permet, dĂ©s votre arrivĂ©e, de passer un bon moment.

CÎté table, la carte est courte. Ce qui est souvent un gage de fraßcheur. Les assiettes bien dressées. Les produits sont de saison et, proviennent des villages voisins.
On retiendra… un gaspacho mĂȘlĂ© de Brousse de brebis, un boudin noir savoureusement aromatisĂ© ou encore, un biscuit sur lit de fruits rouges [myrtilles, mĂ»res, framboises,…], chantilly maison [pas si commun, et pourtant si bon…] saupoudrĂ© d’un sucre de glace [il s’agit en fait de pastilles Vichy rĂ©duites en poudre…une idĂ©e Ă  retenir 😉!]. Une adresse Ă  retenir…

Avec gourmandise, C&V.