[Bis repetita placent*] 🍅 Tomates mozzarella au Sumac.

Nous ne comptons plus les assiettes de tomates mozzarella que nous avons dégustées cet été. Nous cherchons de petites variantes de préparation pour varier les plaisirs et, rompre la monotonie.

Pour cette suggestion, nous avons utilisé du Sumac.

Cette épice pure naturellement salée a un goût légÚrement acidulé.

Il s’agit de baies de couleur rouge brique rĂ©duites en poudre. L’arbuste porte le nom de Sumac. Il en existe plusieurs variĂ©tĂ©s et, leurs baies n’auront pas forcĂ©ment les mĂȘmes saveurs.

Le Sumac de Virginie, aussi appelé Vinaigrier, donne des baies assez acides; si elles sont cueillies jeunes. Il faut néanmoins prendre garde de ne pas manipuler son feuillage ou avoir de contact avec sa sÚve qui sont trÚs toxiques.

Le Sumac des Corroyeurs (Rhus coriaria, son nom savant!) est rĂ©coltĂ© Ă©galement pour ces baies. Mais, il est aussi utilisĂ© pour son feuillage et son Ă©corce notamment pour le travail du cuir [d’oĂč le nom Corroyeurs faisant rĂ©fĂ©rence aux artisans du cuir]

[Source Laurence Lebrun – Pharmacienne Herboriste]

Le sumac ne remplacera pas forcĂ©ment le sel dans notre plat mais nous nous abstiendrons d’ajouter du citron ainsi que du poivre. Nous nous « contenterons » d’huile d’olive et de basilic frais pour accommoder nos tomates [variĂ©tĂ© Noires de CrimĂ©e], notre mozzarella et quelques olives de NyonsÂź.

P1300413

Avec gourmandise, C&V.

*En latin dans le texte, « Les choses répétées plaisent ».

2 commentaires

  1. Barbara dit :

    Quelle bonne idée que ce mariage tomates/sumac!

    1. Merci Barbara!

Les commentaires sont fermés.