[Instants…] 🌰 🍂 Marrons grillĂ©s.

Les premiers marrons s’invitent dans notre cuisine.

P1340853

Marron ou chùtaigne? Quelle est donc la différence?

« Prendre ce que Dame Nature te donne  ».

Se promener dans les bois, revenir les bras chargĂ©s de produits dĂ©licieux. L’idĂ©e peut-ĂȘtre allĂ©chante mais ce n’est pas si simple!

La nature regorge de piÚges et, de faux-amis qui peuvent vous laisser au mieux un souvenir pas trÚs heureux [troubles digestifs ou cutanés] mais aussi vous donner un ticket sans retour pour les urgences!
En matiÚre de champignons, nous nous tenons à 2 ou 3 varietés bien identifiables. Pour les autres, dans le doute, nous préférons passer notre chemin.
Nous avons mis un certain temps avant de ramasser de l’ail des ours, par peur de confondre le prĂ©cieux brin avec le muguet. Nous prĂ©fĂ©rons suivre la rĂšgle suivante « Ne ramasse seulement ce que tu connais… »

Le marron n’échappe pas Ă  cette mise en garde. Nous remercions d’ailleurs Mamounette, fidĂšle lectrice đŸ€­] de nous avoir gentiment suggĂ©rĂ© de rĂ©toquer notre article.

Il est vrai souvent les 2 sont distribuĂ©s…Ă  tort et, pourraient porter facilement Ă  confusion.
La rĂšgle? Le marron est le fruit du marronnier.
La chĂątaigne, celui du chĂątaignier. Seule la chĂątaigne est comestible.
« Ce que l’on nomme ‘marron’ dans le langage courant qualifie en fait la chĂątaigne. La confusion peut ĂȘtre dangereuse car le marron est quant Ă  lui toxique ! »
« Les botanistes diffĂ©rencient facilement marron et chĂątaigne car il s’agit de deux fruits bien distincts produits par des arbres ne faisant mĂȘme pas partie du mĂȘme genre botanique ».
« Les chĂątaignes sont des fruits protĂ©gĂ©s par une bogue d’un brun verdĂątre, arrondie et hĂ©rissĂ©e de piquants. Une fois tombĂ©es au sol, la bogue libĂšre 1 ou plusieurs les chĂątaignes… en automne. »
« Le fruit du marronnier contient une unique graine couverte par une capsule épaisse et lisse de couleur verte. » Extraits du site Au Jardin

Revenons Ă  nos marrons…nos chĂątaignes!

Nous comptons bien [si la nature est généreuse] multiplier les recettes. Nos premiÚres chùtaignes seront grillées.

P1340727

  1. Le temps de lancer les braises, on entaille chaque fruit. Ainsi, on Ă©vite que la chĂątaigne n’explose lors de la cuisson!
  2. Compter 20 minutes sur des braises ardentes [barbecue avec couvercle]. Préférer une cuisson au charbon de bois qui apporte un parfum incomparable!
  3. Pour dĂ©barrasser facilement les chĂątaignes de leur enveloppe, il suffit de les placer, encore chaud, dans un sachet en papier [ou du papier journal, mais celui-ci se fait de plus en plus rare avec l’avĂšnement du digital…] pendant quelques minutes.
  4. A déguster aussitÎt!

Avec gourmandise, C&V.

2 commentaires

  1. Bonjour, le marron tout court est trĂšs toxique et ne se mange pas. Les gens ont mal interprĂ©tĂ© le mot marron en cuisinant ou en faisant cuire les chĂątaignes Ă  la cheminĂ©e ou autre. Dommage qu’on ne puisse pas changer ce mot dont les enfants peuvent en ĂȘtre victimes. Je me permets de te mettre un lien qui expliquera mieux. Bonne journĂ©e
    https://www.aujardin.info/fiches/quelle-difference-entre-marron-chataigne.php

    1. Bonjour et, tes prĂ©cisions sont – il est vrai – nĂ©cessaires.
      Je vais modifier l’article en ce sens. Mon article n’Ă©tait pas assez prĂ©cis…
      TrÚs belle journée.
      Vincent

Les commentaires sont fermés.