[Chandeleur…] đŸ”„ CrĂȘpes pleines d’Ă©motion. CrĂȘpes Suzette.

Si, il est un domaine oĂč l’émotion a toute sa place, c’est bien la Cuisine.

Alors que « quĂȘte de sens » et « fait maison » ont Ă  nouveau droit au chapitre, emportĂ©s que nous sommes, dans cette course folle au digital [faux amis, chimĂšres,…] nous apprĂ©cions, d’autant plus, certains rendez-vous…presque rituels. [bla-bla 😁]

La Chandeleur fait partie de ces incontournables rendez-vous gourmands dont on ne lasse pas. Moments de partage entre gourmands de tout Ăąge.

Enfants, nous Ă©tions fascinĂ©s par la volĂ©e de crĂȘpes, scrutant la faille de la main habile, le loupĂ©. Nous Ă©tions surtout intĂ©ressĂ©s d’ĂȘtre le prochain gourmand Ă  accueillir dans l’assiette la crĂȘpe toute chaude. De jeunes spectateurs, nous avons endossĂ©, au fil des ans,  le rĂŽle d’acteurs. La poĂȘle noire dĂ©diĂ©e est devenue la nĂŽtre et, nous prenons plaisir Ă  faire briller, Ă  notre tour, les yeux des enfants…et des plus grands.

La crĂȘpe dĂ©chaĂźne bien des passions. CrĂȘpe ou galette? Que faut-il mettre dans la pĂąte? Que faut-il mettre dessus? MĂȘme si, parfois sous prĂ©texte de casser les codes, certaines suggestions heurtent nos yeux et nos papilles…tout est [aprĂšs tout] une histoire de goĂ»ts et de couleurs.

CrĂȘpes sucrĂ©es ou salĂ©es. Notre cƓur balance. Nous aimons passer de l’une Ă  l’autre.

Pour une version sucrée, nous préférons une pùte plus aérée. 

Ingrédients:
Pour 12 crĂȘpes


  • 500 ml de lait entier
  • 200 g de farine
  • 3 oeufs + 1 jaune d’oeuf [conserver le blanc pour la seconde partie de la recette!]
  • 40 g de sucre en poudre
  • 40 g de beurre
  • Vanille en gousse de la RĂ©union.

La recette :
Version salée

  1. Faire fondre le beurre.
  2. Dans un bol, mĂ©langer les oeufs (3 + 1 jaune d’oeuf) avec le sucre. Nous avons utilisĂ© un robot pĂątissier. Notre mĂ©lange Ă©tait trĂšs mousseux.
  3. Dans un autre bol, placer la farine et ajouter le mélange oeufs battus et sucre. Mélanger.
  4. Ajouter le lait et le beurre fondu. Bien mélanger pour ne pas avoir de grumeaux.
  5. Nous avons prélevé la moitié de la pùte pour notre version sucrée. Le reste est mis au repos à température ambiante pendant 1 heure.

Version sucrée

  1. Nous avons prĂ©levĂ© le 1/3 d’une gousse vanille. Notre vanille est trĂšs parfumĂ©e; il n’y en a pas besoin de plus! A l’aide de la pointe d’un couteau, nous avons extrait les grains que nous avons diluĂ©s dans une cuillĂšre Ă  cafĂ© de lait.
  2. Ajouter la vanille à la pùte réservée pour cette version. Bien mélanger et, laisser reposer à température ambiante pendant 1 heure.
  3. Avant de vous servir de la pùte, monter en neige le blanc restant. Le rajouter en mélangeant délicatement avec une spatule à la pùte qui a reposé.

La crĂȘpe au sucre, n’en dĂ©plaise Ă  Gigi [scĂšne culte des « BronzĂ©s font du ski! » Ă  retrouver dans l’article ci dessous], fait partie de nos prĂ©fĂ©rĂ©es.

đŸ“œïž Sur les traces de la crĂȘpe au sucre…

Toujours pour une version sucrĂ©e, nous aimons souvent parfumer lĂ©gĂšrement la pĂąte avec une touche de rhum Ă  moins que nous ne tentions la classique crĂȘpe Suzette.

 

 

Pour la rĂ©alisation des crĂȘpes, prendre la recette ci-dessus…pour le reste, on vous dit tout! Merci Ă  l’hĂŽtel RĂ©gina* pour le chaud show…

 

IngrĂ©dients pour la crĂȘpe Suzette:

  • 100 g de sucre 
  • 100 g de beurre
  • Grand MarnierÂź
  • 3 oranges [bien juteuses] et leurs zestes

La recette:

  1. Peler 2 oranges. DĂ©tailler les fruits en tranches [ou quartiers]. RĂ©server.
  2. Dans une poĂȘle, faire fondre le sucre [avec une cuillĂšre Ă  soupe d’eau] jusqu’Ă  obtenir un caramel blond.
  3. Hors du feu, ajouter le beurre, le jus d’une orange, les zestes et le Grand MarnierÂź [2 cuillĂšres Ă  soupe]. Poursuivre la cuisson jusqu’Ă  l’obtention d’un sirop.
  4. Remettre sur le feu [sirop bien chaud], ajouter les crĂȘpes [pliĂ©es en 4]. Bien les napper de sirop. Ajouter les tranches [ou quartiers] d’orange.
  5. Arroser de Grand MarnierÂź et faire flamber đŸ”„Â [Attention!].
  6. Servir et déguster.

 

Avec gourmandise, C&V.

*HÎtel Régina au Puy-en-Velay. Une cuisine bourgeoise préparée au guéridon.