[Retrouver le monde d’avant…le chemin des restaurants] 🐚 🟠 Saint-Jacques snackées. Bisque de corail.

Même si nous nous débrouillons en cuisine. Que nous ne sommes pas désarmés lorsque l’on nous donne un oignon, un morceau de « bidoche » et quelques légumes,… Nous rêvons de retrouver le monde d’avant!

Lorsque nous pouvions sans crainte nous attabler, seul ou encore mieux, entre amis. Mettre les pieds sous la table à la merci de l’hôte restaurateur. Nous nous surprenions à jouer aux critiques regrettant que telle ou telle saveur ne soit pas présente mais surtout chargions nos papilles de délicieux souvenirs gourmands.

Nous sommes las des formules de vente à emporter, contraints de consommer sur le pouce. Las des salades en tous genres, des sandwiches, pizza etc.

Nous voulons retrouver le chemin de la table.

Même si, nous sommes de fervents adeptes du fait maison. En témoignent nos nombreuses recettes [1138…1139 avec celle-ci] que nous vous partageons ici. Rendez-nous NOS restaurants!

Nous serons prêts, lorsqu’à nouveau, restaurants, bars et salons rouvriront.

Croisons les doigts pour que ce soit les meilleurs! Que si certains ne devaient pas survivre qu’ils emportent avec eux mal bouffe et esbroufe. Que survive l’amour des produits, les terroirs, le lien avec ces acteurs locaux qui nourrissent ces chefs amoureux des produits…

[Aux fourneaux]

Presque sans transition. Faute de retour à la vie d’avant, nous reprenons le chemin de nos fourneaux.

Nous sommes heureux de prendre la direction, chaque samedi, de notre marché. Nous avons mis la main sur les dernières coquilles chez notre poissonnier pour vous proposer une suggestion gourmande autour de la Saint-Jacques.

En cuisine

Nous préparons les Saint-Jacques en séparant les noix, des bardes. Il en est de même avec le corail des coquilles. Nous ne sommes pas fans de le consommer avec la noix. Nous préférons le cuisiner.

Pour la cuisson des noix, nous les passons simplement sous le grill de notre four.

Nous préparons avec les autres éléments de la Saint-Jacques [corail et barde] une petite bisque qui nous sert de sauce.

Nous choisissons d’accompagner l’ensemble d’un riz basmati. Nous avons le mode de cuisson idéal.

Pour le reste, c’est un régal…

P1440505

Ingredients

Pour 2 personnes

  • 10 coquilles Saint-Jacques
  • 1 échalote
  • Huile d’olive
  • 10 cl de vin blanc sec
  • Poivre du moulin
  • Piment
  • Beurre 1/2 sel
  • Cognac
  • 20 cl de riz basmati

La recette

Les coquilles Saint-Jacques

  1. Prélever les noix.
  2. Les laver, les essuyer puis les réserver. Séparer la barde et le corail.

Préparation de la sauce de corail…

  1. Dans une petite casserole, faire revenir l’échalote finement émincée, les bardes, le corail des coquilles avec un filet d’huile d’olive. Laisser réduire quelques minutes.
  2. Ajouter le vin blanc, une pincée de piment. Laisser réduire de moitié à feu vif.
  3. Ôter les bardes. Mixer le reste très finement. Ajouter hors du feu la crème. Bien mélanger. Rectifier l’assaisonnement [sel et poivre]. Ajouter une « goutte » de cognac. Goûter. Réserver sur feu très doux.

Préparer le riz

  1. Rincer abondamment le riz [20 cl pour 2 personnes]. L’étape de rinçage est importante pour débarrasser le riz des excès d’amidon. Ajouter à l’eau de cuisson. Saler.
  2. Porter à ébullition puis ramener aussitôt à petits feux.
  3. Couvrir alors et laisser cuire à feu très doux pendant 20 minutes.
  4. A l’issue, ôter du feu et laisser reposer encore 5 minutes.
  5. L’eau de cuisson est à présent entièrement absorbée. Égrainer avec une fourchette au moment de  servir.

Les noix de Saint-Jacques

  1. Préchauffer votre four à 220°C en position grill.
  2. Placer les noix de Saint-Jacques sur une plaque de cuisson avec une noix de beurre sur chacune d’elles.
  3. Enfourner 3 minutes maximum sous le grill.

Dresser les assiettes sans tarder. Déguster.

Avec gourmandise, C&V.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.