[Croyez-nous sur parole…] Retour à la Bijouterie – Arnaud Laverdin (Lyon) « MMMMM ».

Sur ce coup-là, il faudra nous croire! Quoiqu’ils n’ont sûrement pas besoin de notre coup de pouce…

Ce soir-là, nous avions laissé notre appareil de photo de côté.

Papilles affûtées, on connaissait l’adresse. Nous l’avions fréquentée un midi.

Au déjeuner, ils proposent  des dim sum. [notre article du moment].

Le soir, c’est différent. Avec une formule unique, ils mettent les petits plats dans les grands!.

Et de plats, c’est l’avalanche!

7 plats. D’accord en portions. Mais 7 dressages magnifiques dans des assiettes tout aussi magnifiques [Jars pour la plupart]. Même si celles-ci ne font pas tout, le plaisir des yeux est là! Nous en avons d’ailleurs reconnues certaines [que nous avons en placard]. On vous rassure le point commun s’arrête là. L’a-t-on déjà dit? Les dressages sont magnifiques…

Côté ambiance. Côté salle.

Rien à cacher ou presque, à tour de rôle, derrière leur comptoir Arnaud Laverdin [the Chief!] et ses comparses exécutent leurs plats: cuisson au chalumeau de quelques maquereaux, dernières touches avant de rejoindre la table du client.

Vous pouvez d’ailleurs vous installer aux premières loges en déjeunant au comptoir. A moins que vous ne préfériez la table d’hôtes ou les quelques tables que contient la salle. Un conseil… réserver et anticiper. L’adresse commence à être connue. Arnaud Laverdin a d’ailleurs reçu le prix du Rebelle lors du dernier Omnivore Parsi 2017…un prix qui semble lui aller si bien.

[Pour info] Omnivore par son fondateur Luc Dubanchet

« Omnivore…est bien plus qu’un festival de cuisine : l’expression engagée d’une envie commune de faire bouger les lignes, de redéfinir sans cesse la place de la cuisine – et tout ce qui s’y rapporte – dans une société et un monde, eux aussi en plein bouleversement… » 100% jeune cuisine.

 Côté cuisine…

Si nos souvenirs sont bons, voici une esquisse des plats et des ingrédients que nous avons pu déguster.

  • Saint Jacques crue avec du wasabi et de l’algue (émulsion).
  • Déclinaison de navets avec des graines de sarrasin.
  • Maquereaux grillés au chalumeau. Graines de moutarde et un condiment Picadilly. Ananas.
  • Cœur de salade (laitue?) cuit au barbecue avec une crème de manioc
  • Bœuf cuit à basse température plus au barbecue. Ail des ours avec un ketchup aux teintes mexicaines (bien relevé)
  • Sorbet d’herbes. Pamplemousse. Yuzu. Sablé breton façon crumble
  • Chocolat. Amande. Feuille de chocolat avec gelée façon vin chaud

Difficile de vous donner notre préférence. Tous étaient parfaitement exécutés. Les sensations les plus fortes, nous les avons eues en dégustant cette déclinaison autour du navet, cette crème de manioc, ces filets de maquereaux justes cuits « comme il faut » ou encore ce sorbet aux herbes..

Merci Arnaud Laverdin pour cette cuisine pleine d’émotion…

Vive la gastronomie. Il y a des chefs qui ont l’étoffe des grands qui bousculent un peu les classiques. Franchement, notre bonne vieille ville de Lyon n’a pas de soucis à se faire, la relève est là.

En refermant la porte, on se disait [déjà] qu’il nous faudra [vite] revenir.

 

Restaurant La Bijouterie

Arnaud Laverdin

16 Rue Hippolyte Flandrin, 69001 Lyon

Téléphone : 04 78 08 14 03

 

Avec gourmandise, C&V.

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Carole dit :

    Je salive en lisant le menu !
    Bonne soirée, bises.

    Aimé par 1 personne

Cela vous a plu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s