[Parfum de fleurs…] 🌾 Sirop de fleurs de sureau.

La prĂ©paration de cette recette nous ramĂšne aux souvenirs d’un roman « Le Parfum » de Patrick SĂŒskind.

En deux mots [si mes souvenirs sont bons!], le personnage qu’il met en scĂšne, Jean-Baptiste Grenouille, a la facultĂ© de reproduire n’importe quelle essence de parfums, mais pas que… Ces potions sont plus fidĂšles que la rĂ©alitĂ©. La comparaison s’arrĂȘte lĂ ! Le destin de ce gĂ©nie au nez surdouĂ© est plus complexe et, sa fin plus tragique. Nous ne voudrions pas, non plus, vous dĂ©voiler ni l’intrigue, ni la fin s’il vous prend l’envie de dĂ©couvrir ce merveilleux livre.

La fleur de sureau a un parfum divin. Elle marque le printemps et le dĂ©but de l’Ă©tĂ©. Mais comme toute fleur sa floraison est toujours trop courte!

Nous avions rĂ©alisĂ© l’an passĂ© un essai de sirop avec cette fleur. Certaines prĂ©parations ne sont pas forcĂ©ment fidĂšles au parfum et senteurs originelles. Pour le sirop de fleurs de sureau, le rĂ©sultat est assez fidĂšle et, permet de disposer, Ă  condition d’avoir les stock suffisant, d’un petit ingrĂ©dient supplĂ©mentaire que l’on pourra bien sĂ»r consommer avec de l’eau mais aussi utiliser pour parfumer toute sorte de prĂ©paration: crĂšmes dessert ou encore un risotto comme celui-ci: risotto au foie gras, aux cĂšpes, aux raisins et Ă  la fleur de sureau.

P1270485

Ingrédients:

  • 150 g de fleurs de sureau [une vingtaine d’ombrelles de fleurs]
  • 500 ml d’eau minĂ©rale ou de source. Eviter l’eau du robinet qui contient de la javel.
  • 1/2 citron bio
  • 600 g de sucre 

La recette:

  1. Rincer les ombrelles Ă  l’eau fraĂźche. RĂ©cupĂ©rer les fleurs. La tige apporte trop d’amertume Ă  la prĂ©paration.
  2. Dans une casserole, mĂ©langer les fleurs, l’eau minĂ©rale, le sucre et le citron coupĂ© en rondelles.
  3. Porter Ă  Ă©bullition puis, laisser cuire Ă  feu moyen pendant 10 minutes environ.
  4. RĂ©server hors du feu a couvert pendant 4 jours.
  5. À l’issue, filtrer la prĂ©paration en utilisant une passoire fine.
  6. Remettre sur le feu. Porter Ă  Ă©bullition.
  7. Laisser un peu refroidir avant de remplir vos bouteilles propres.
  8. Boucher et rĂ©server Ă  l’abri de la lumiĂšre au moins de 15 jours avant de consommer.
  9. AprĂšs ouverture, conserver au frais.

Avec gourmandise, C&V.

4 commentaires

  1. Jackie dit :

    Le parfum, un livre que j’avais dĂ©vorĂ© en…..1989 le temps a passĂ©. Pour le sureau j’attends maintenant les baies si les oiseaux ne me mangent pas tout:) . Si bouteilles de vin de sureau Ă©galement blanc et rosĂ© pour les apĂ©ritif d’Ă©tĂ©. Je vais m’attaquer au tilleul … Belle journĂ©e

    1. Il faudra que l’on teste le vin de sureau…le vin de figues aussi. Bel aprĂšs-midi

  2. une-petite-faim dit :

    coucou ça doit ĂȘtre un dĂ©lice, avec la chaleur qui arrive, ça serait le bienvenue 😀 bisous

    1. Ça l’est đŸ™ƒđŸ€­đŸ˜! À tester sans faute…😘

Les commentaires sont fermés.